Une production contrôlée

- La culture de la spiruline SPIFORM s’effectue dans un environement contrôlé sous serre à Saint-CANNAT (Bouches du Rhône), loin des pollutions industrielles.

- Chaque étape de transformation est réalisée dans un laboratoire attenant à la serre (récolte, pressage, extrudage, séchage et conditionnement).

- L’ensemble des installations répond aux normes alimentaires.

- Le séchage de la spiruline se réalise à basse température (35°) permettant ainsi de garder toutes ses propriétés.

- Des analyses sont effectuées périodiquement par un laboratoire indépendant afin d’assurer la conformité et la qualité de la spiruline.

Consultation des dernières analyses microbiologiques effectuées sur le : Lot N°061610 AQMC  /  Lot N°071610 AQMC  /  Lot N°081610 AQMC

Analyse phycocyanine : Phycocyanine de 2015 / Phycocyanine de 2016

Analyse potabilité eau de la ferme : Analyse eau LAE de 2016

Analyse nutritionnelle et énergétique : Composition nutritionnelle et énergétique 2016

Logo FSF

Les Étapes de production

Lieu de la culture
Bassin de culture

Bassin de culture

La culture de spiruline est saisonnière, elle s’échelonne d'avril à octobre dans 4 bassins de 100m² chacun agités par des roues à aube sous serre. Les éléments nutritifs du milieu de culture (azote, minéraux, fer, oligo-éléments), ainsi que l'énergie lumineuse permettent à la spiruline de croître dans de bonne condition.

Lieu de transformation
Laboratoire de transformation

Laboratoire de transformation

Une fois la concentration en spiruline arrivée au niveau désiré, nous avons 4 étapes pour produire de la spiruline déshydratée. Toutes ces étapes sont réalisées dans un laboratoire de transformation climatisé attenant à la serre. Cet environnement permet la production d'une spiruline de grande qualité.

Étape 1 : La récolte
Table de récolte

Table de récolte

La récolte consiste à acheminer le milieu de culture où baigne la spiruline vers une table munie d'une toile de récolte (30µm) par pompage (pompe vortex, sans hélice évitant de briser les filaments de la spiruline). Un pré-filtre de 130µm est installé avant l'arrivée de l'eau sur la table de récolte.

Biomasse
Biomasse récoltée

Biomasse récoltée

L’eau passe à travers la toile de filtration et retourne dans le bassin tandis que la spiruline s’accumule petit à petit sur la table de récolte. Après égouttage, on obtient une pâte d'une texture ressemblant à de la faisselle . Cette pâte est appelé biomasse.

Étape 2 : Le pressage
Presse à spiruline

Presse à spiruline

Cette étape consiste  à presser la biomasse qui contient encore beaucoup d’eau. Pour ce faire, une presse avec des vérins hydrauliques est utilisée. L'excédant d'eau s'évacue au fur et à mesure du pressage.

Spiruline fraîche
Spiruline pressée

Spiruline pressée

On obtient une pâte, ressemblant à de la pâte à modeler, appelée spiruline fraîche. Sous cette forme, la spiruline se consomme mais ne se conserve pas très longtemps. Le seul moyen de la conserver pendant plusieurs années est de la déshydrater.

Étape 3 : La mise en forme (extrusion)
spaghettis de spiruline sur claie

spaghettis de spiruline sur claie

La pâte pressée est ensuite introduite dans un poussoir. Elle est transformée en spaghettis de spiruline sur des claies, par le biais d'une filière.

Spaghettis de spiruline
Claies de spiruline

Claies de spiruline

Étape 4 : Le séchage
Claies de spiruline dans le séchoir

Claies de spiruline dans le séchoir

La spiruline est ensuite séchée à l’abri de la lumière dans un séchoir alimentaire pendant 4 à 6 heures à une température d'environ 35°. Ce type de séchage doux et lent permet de conserver de façon optimale la qualité de la spiruline.

Paillettes de spiruline
Paillettes de spiruline

Paillettes de spiruline

A la sortie du séchoir, les spaghettis de spiruline sont concassés pour obtenir les paillettes. Après réduction en poudre et compactage à froid, elle pourra être également consommée sous forme de comprimés.